L’ABC de la collation de randonnée

L’été 2020 sera certainement différent des étés antérieurs. En raison de la crise du COVID, plusieurs en profiteront pour découvrir ou redécouvrir notre Québec. Parmi les multiples activités à faire dans nos espaces, les randonnées en plein air sont particulièrement prisées. Si vous croyez vous y adonner, voici ce à quoi penser lors de la planification des collations.

Le carburant à l’effort : les glucides

Les glucides représentent la principale source d’énergie du corps humain, tant pour les fonctions vitales que pour les muscles. Bien que ceux-ci puissent s’emmagasiner dans votre corps, sachez que vos réserves s’épuisent après 90 minutes d’activité physique. Puisque les randonnées se prolongent parfois pendant quelques heures, il importe de penser à emporter de la nourriture. Une collation riche en glucides représente le meilleur choix afin d’optimiser la digestion et de fournir une source d’énergie rapide à vos muscles! On retrouve les glucides dans les fruits, les légumes, les grains, les légumineuses et les aliments sucrés.

Des protéines en quantité modérée!

Combiner les glucides à une source de protéine permet d’être suffisamment rassasié et d’avoir de l’énergie pour une plus longue durée. À l’effort, on mise sur un maximum de glucides, une petite quantité de protéines et peu de lipides. Un ratio comptant 3 fois plus de glucides que de protéines est alors adéquat. Les protéines se trouvent dans les viandes, poissons, oeufs, produits laitiers, noix et légumineuses.

Bonne résistance à la chaleur

Cet aspect est souvent oublié! En dehors des valeurs nutritives, il faut penser à emporter des aliments qui tolèrent bien la chaleur. En plus du risque de nuire à l’innocuité des aliments, il y a fort à parier que votre intérêt à consommer des aliments flétris par la température ne soit pas au rendez-vous!

Pratico-pratique

Pour faciliter votre randonnée et pour éviter les maux de dos, pensez à emporter des aliments légers, qui se transportent bien et pour lesquels le risque de dégâts est limité!

Pour conclure, voici quelques exemples de collations optimales :

  • Des craquelins (REMIS_craquelins, par exemple)
  • Les barres de céréales
  • Un mélange du randonneur ou des fruits déshydratés (découvrez les pommes déshydratées et les poires citronnées déshydratées de remis_snack)
  • Les boissons de soya
  • Des fruits et légumes frais
  • Un granola maison
  • Etc.

Bonne rando!

Vanessa Daigle, Dt.P

Nutritionniste | Diététiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *